En général on tremble de froid ou d’effroi, et si trembler pouvait être bon pour la santé?

Mon expérience d’ostéopathe m’a appris l’importance de retrouver le sens du corps et notamment d’activer une loi primordiale de notre physiologie pour rester en bonne santé: équilibrer le processus de charge et de décharge. Pour faire simple, notre corps fonctionne comme une pile ou une batterie, avec un pôle + et un pôle -. La tête est notre pôle de charge (+); le bassin et les jambes le pôle de décharge (-).

Nos tensions s’accumulent par la tête et nos tensions se relâchent par le bassin et les jambes. En observant le dessin ci- dessous, il est facile d’imaginer que nos tensions se stockent dans les muscles profonds de notre bassin.

Quand nous tremblons de peur, de nervosité, de colère ou de joie, notre corps évacue sa surcharge vers le bas du corps.

Une expérience naturelle et bien connue

Nous avons tous (tes) fait l’expérience d’un tremblement involontaire lorsque nous sommes effrayé(e)s, nerveux(se) ou en colère, ou bien quand nous sommes submergé(e)s par une émotion.

Certaines de nos expressions parlent d’elles-mêmes : « Je tremble comme une feuille », « Je me sens vibrant de colère », « Mes genoux se sont entrechoqués de peur »… un événement heureux peut lui aussi déclencher d’irrépressibles tremblements.

Alors je vous propose d’utiliser ce processus naturel de décharge comme méditation active:

Durée: 15 mn environ

Choisissez un endroit où vous serez au calme et tranquille , un coin de chambre suffisamment vaste pour pouvoir trembler et bouger un peu.

Si vous le souhaitez, prévoyez un morceau de musique d’accompagnement pour vous aidez par exemple Adham Shaïkh- Ohm.

 

1-Tenez-vous debout, les jambes et le bassin les plus souples possible et les genoux sont légèrement pliés

2- Initiez volontairement un léger tremblement dans vos jambes à partir des pieds comme si une vibration vous traversait de bas en haut

3- Prêtez, sans effort, une attention à la respiration: inspirez, expirez; le plus simple est de relâcher l’air contenu dans les poumons aussitôt que vous vous rendez compte que vous bloquez votre expiration ( expiration: c’est quand l’air sort des poumons :))

4- Accompagnez ce tremblement sans le contrarier en relâchant l’air contenu dans les poumons

5- Laissez le tremblement s’amplifier, jusqu’à le sentir s’étendre à l’ensemble du corps: les jambes, le bassin, les épaules, le cou, la bouche et la mâchoire puis laissez le redescendre dans les jambes

6- Relaxez-vous dans ce tremblement sans chercher à le contrôler ou à l’interrompre…observez simplement votre corps trembler…laisser faire, il sait instinctivement ce dont il a besoin et comment bouger pour décharger le trop plein

7- Quand vous voulez arrêter, pour stopper le tremblement asseyez-vous ou allongez-vous deux ou trois minutes; respirez naturellement en gardant les yeux fermés

8- Observez votre espace intérieur: comment est-il? plus vaste, plus léger, ressentez-vous plus d’énergie…

9- Remercier amicalement votre corps de vous avoir donné cette expérience

10- Relevez-vous tranquillement en vous sentant ressourcé(e) et plus léger(e)

 

ipsum adipiscing id, lectus Phasellus velit, odio nec consequat. tempus ut Sed