Il n’est pas besoin d’être né chanteur(se) ou d’avoir appris une technique vocale pour pratiquer cette forme de méditation. Voici une méditation proposée par Osho:
Installez-vous confortablement au calme et commencez!
Le chant est une activité naturelle qui, si vous vous y abandonnez, deviendra une méditation.
Vous pouvez commencer à émettre un son et à vous perdre dans le chant. Au départ ce peut-être simplement un son fredonné ou à peine modulé.
Restez conscient de votre souffle, non pas pour contrôler le chant, mais pour vous y abandonner, vous y oublier, vous y perdre.
Recherchez à vous fondre dans votre chant, jusqu’à faire disparaitre le chanteur(se); identité du chanteur(se) s’efface au profit du chant: devenez le chant!
L’espace de méditation s’ouvre dès le moment où le chanteur(se) n’est plus et que seul demeure le chant.
Le choix du son, le contenu du chant ou de la mélopée importe peu. Il peut être religieux ou non et si vous arrivez à vous y abandonner alors il deviendra sacré.  Tout dépend de la qualité que vous apporterez à votre chant. Tout dépend de votre présence, de l’engagement que vous y mettrez : la totalité de vous-même, votre intensité, votre feu.
À pratiquer 5 à 10 min par jour
massa id efficitur. dapibus elementum pulvinar sed suscipit leo. ipsum sem, libero